Un rdv à minuit sur un parking de centre commercial en banlieue sud… ça ne fait pas rêver a priori. Mais quand on arrive 15mn en avance sur place et que l’on voit 200 ou 300 personnes, on se dit que l’on va pouvoir faire quelque chose.

Et quand à minuit on se retrouve plus de 1500 (2000 diront les plus enthousiastes) à avancer vers le plus gros marché d’Europe, on sait que ça va marcher, on sent quelque chose de très fort.

Qui est là ?

Plusieurs fédérations syndicales de la CGT et l’organisation est coordonnée par l’Union départementale CGT 94.
Plusieurs assemblées de gilets jaunes. Ceux de Rungis qui se sont fédérés ici en décembre, ceux du 94 et d’autres en petites délégations venues de partout, de diverses banlieues et même de Châtellerault !
Plusieurs collectifs de sans papiers ont énormément mobilisé leur militants, ils constituent peut être 30 ou 40% de l’effectif total.

En action !

Nous allons donc bloquer 3 des 4 accès au marché de Rungis, saturant ce dernier.

L’Humain au rendez-vous 

Ambiance chaleureuse, rencontres entre tous ces gens différents, le plus souvent contents de se découvrir et de lutter ensemble.
Pour les quelques grincheux que le mélange effraie, tant pis pour eux, ils seront moins surpris la prochaine fois.

Plusieurs dizaines de Gilets Jaunes ont fait un tour du site en manif sauvage, quelques poubelles ont encombré les routes, un groupe de policiers a fait de l’exercice… mais rien de grave à regretter.

Ce que nous en retiendrons : une magnifique mobilisation qui en appelle d’autres, avec une vraie possibilité d’améliorer encore l’organisation sur place, le blocage économique comme le débat entre les présents.

Camille

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here