Liste certifiée, vérifiée par GJ Info

« Le silence est la meilleure des défenses » – 

Gardez le silence et demandez un avocat !

Indiquez le nom d’un ou deux avocats ou demandez l’avocat de permanence(donnez juste leurs noms les FDO savent comment les joindre). Notez ces noms sur votre bras au feutre, ou apprenez-les par coeur, en GAV on vous retire votre téléphone.

Sécurisez votre tel. et vos applications avec un mot de passe, éteignez-le en manif.

PARIS : Eduardo MARIOTTI – Xavier COURTEILLE (dimanche et lundi) – Emilie BONVARLET  (mardi – comparutions immédiates) – (permanence légal team : 07.53.13.43.05)

TOULOUSE : Charlotte CHAMBON – Lucile PAUPARD

MARSEILLE: Avocats de permanence

BORDEAUX : Nathalie Noël (06.20.19.80.78) + avocats de permanence

LILLE : Muriel RUEF – Florian REGLEY – Anne-Caroline CHICHE – Charles-André LEFEBVRE – Antoine CHAUDEY (permanence légal team : 06.48.57.86.30)

LYON : Avocats de permanence

NANTES : Avocats de permanence

NICE : Maéva BINIMELIS (06.83.57.03.43) + avocats de permanence

AIX EN PROVENCE : Claudie HUBERT (06.60.29.33.61) – Samy ARAISSIA (06.19.42.66.39)

  • Déclinez votre identité et gardez strictement le silence en dehors des entretiens confidentiels avec votre avocat, même si l’avocat vous conseille de parler lorsque vous serez entendu par la police. Pas un mot en dehors des entretiens confidentiels avec votre avocat à part : « Je souhaite garder le silence ». Ne vous laissez pas intimider, c’est un droit.
  • Restez calme, poli, ne faites pas de provocation.
  • Refusez la comparution immédiate, (cela peut entraîner votre placement en détention provisoire mais vous aurez ainsi le temps de préparer votre défense avec votre avocat).

Notez bien ces noms, gardez-les sur vous et communiquez-les aux policiers, dés le départ, lors d’une audition libre ou notification de placement en GAV. Ne sollicitez pas ces avocats pour des conseils, laissez-les travailler auprès de ceux qui en ont besoin dans l’urgence, SVP.

PARIS UNIQUEMENTSi vous êtes témoin d’une interpellation, de violences policières, si vous cherchez des nouvelles de proches qui ont été interpelés ou dont vous êtes sans nouvelle : 07.53.13.43.05.

Au tel, ne donnez pas de détails, de noms, qui pourraient être dangereux pour les personnes interpelées.

VOS DROITS EN GARDE A VUE

  • Etre informé de la nature de l’infraction qui justifie votre mise en GAV.
  • Etre informé de vos droits (remise d’un document lors de la notification de la GAV).
  • Etre assisté par un avocat, choisi par vous ou commis d’office, dès le début de la procédure. C’est le policier qui se charge de le contacter.
  • Garder le silence.
  • Se faire examiner par un médecin. C’est le policier qui choisit le médecin.
  • Faire prévenir un proche et, si vous êtes de nationalité étrangère, les autorités consulaires de l’Etat dont vous êtes ressortissant. C‘est à vous de le demander et c’est le policier qui passe l’appel.
  • Vous nourrir aux heures des repas, boire régulièrement, aller aux toilettes et dormir.

Téléchargez la liste des AVOCATS GJ pour l’acte 18

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here